Préparer entrée EPFL

Préparer son admission aux EPF / Universités suisses avec un Bac étranger

Le titulaire d’un Bac étranger peut trouver avantageux d’étudier à Lausanne pour réussir une bonne formation universitaire ou d’ingénieur

Une alternative suisse aux prépas françaises d’ingénieurs, en un an

Est-il intéressant de mener ses études universitaires en Suisse ? Pour certaines formations, la réponse est oui malgré la réputation de cherté du pays. En particulier les formations d’ingénieurs ou menant à un MBA sont régies par un système universitaire très lisible, dont l’accès peut être rendu plus ouvert et moins hasardeux que le système français des prépas par exemple. La réputation de ces formations, qui plus est, est souvent excellente dans les comparatifs entre grandes universités mondiales. Comment cette alternative intéressante à une formation d’ingénieur ou aux MBA est-elle apparue ?

Originalité du système d’accès aux universités suisses

Le système universitaire suisse est régi par la règle du diplôme exigeant mais universel. Cela signifie qu’un bachelier qui réussit l’examen de maturité suisse (l’équivalent du Bac français) est admis d’office dans toutes les universités et EPF du pays, sans condition supplémentaire (exception : la médecine dans certaines universités). Il l’est également dans les nombreuses Hautes Ecoles Spécialisées (HES), qui proposent des formations de niveau universitaire à vocation plus tournée vers la pratique que leurs homologues classiques, lesquelles préparent en particulier à la recherche. Ces HES exigent cependant un expérience professionnelle d’au moins un an.

En retour certes, la préparation de la Maturité suisse est réputée plus lourde que celle de nombreux bacs étrangers, avec en particulier plus de matières afin de lui assurer sa vocation générale. Elle vise également le niveau d’entrée exigeant attendu ensuite. Cette préparation peut se faire en un an dans certains cas. Avec une telle année de préparation, les titulaires de diplômes ou bacs étrangers devraient surmonter sans trop de difficultés les exigences supplémentaires de la Maturité suisse, puis profiter de son universalité.

Conditions d’admission aux universités suisses

La Suisse étant un pays apprécié depuis longtemps pour y étudier au niveau universitaire, le nombre important de candidats étrangers a l’amenée à rendre l’accès de son système d’études plutôt restrictif. En règle générale, un candidat étranger doit avoir obtenu 80% des points possibles pour son diplôme national préparé à l’étranger (par exemple 16/20). D’où l’intérêt de passer l’examen national suisse, que ce soit à la place de son propre diplôme national ou en plus, après. Cela dit, chaque université reste libre de préciser ses propres règles. Les conditions d’admission les plus récentes aux EPF / universités sont disponibles sur le site de swiss-universities et les sites propres de chaque institution.

Les universités suisses

Il en existe relativement peu au sens strict et en se limitant aux grandes universités financées par la Confédération ou ses cantons. La langue d’enseignement est le français pour les Bachelors préparés à Genève, Lausanne (Université et EPFL), Neuchâtel ou Fribourg, mais l’anglais est de plus en plus souvent utilisé, en particulier au niveau des Masters. D’autres universités enseignent dans les autres langues nationales, l’allemand (Zürich, Berne, Bâle, St Gall, Lucerne) et l’italien (Tessin).

epfl learning center

 

Pour en savoir plus sur la solution proposée par l’Ecole des Arches

Les avantages de l’alternative suisse aux prépas
S’inscrire aux Arches pour une préparation de Maturité suisse

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/eae90d39e7d7b005f49e5f984df22a58/web/arches/plugins/system/helix3/core/classes/Minifier.php on line 227